SURVAP

l'association des habitants des Pâquis

toutes les dates

25 ans SURVAP

2015 : 25 ans de Survap

Non à la transformation de bureaux sans contrôle des loyers !


Les milieux immobiliers veulent s’arroger le droit de transformer des bureaux sans aucun contrôle et à des buts simplement spéculatifs. Pourtant la loi le permet déjà actuellement, en autorisant des loyers jusqu’à 2'270 CHF pour un 4 pièces suivant l’importance des travaux, et exceptionnellement davantage si des travaux spéciaux le justifient.

Malgré cela, pour les milieux immobiliers il faut construire à tout va, surtout dans cette période de pénurie d’appartements, et en particulier casser la LDTR – loi sur les démolitions, transformations et rénovation - qui protège le logement loué. Deux autres projets de loi sont déjà déposés au Grand Conseil dans le même but.

Les milieux immobiliers font d’ailleurs une campagne mensongère comme ce flyer tout ménage fallacieux reçu ces derniers jours promettant « Plus de logements sans attendre, Plus de logements sans construire, Oui à plus de logements » émanant de groupements bidons tels que « Collectif pour des logements abordables » et « Association genevoise des locataires progressistes ». On le voit, tout est bon pour gagner cette votation.

Ne nous laissons pas tromper !

80% à 85% des habitants de ce canton sont locataires et ce n’est pas le moment de diminuer une protection qui a été durement obtenue et préservée. SURVAP, avec 15 autres associations et partis, vous appelle en conséquence à refuser résolument cette loi et le faire savoir autour de vous.

Documentation

Argumentaire du Comité référendaire
Historique de la LDTR
Extraits pertinents de la LDTR
Dénonciation des tactiques de cette campagne
Article du Courrier du 6 novembre 2014 annonçant ce référendum

 

  • MAJ le 11 décembre 2018